Association Abigaël
a été créée suite au décès de notre fille à l'âge de 13 mois, le 14 Avril 2008, victime d'une tumeur rhabdoïde (cancer rare).

C'est une façon pour nous de rendre non seulement hommage à sa mémoire, mais aussi à son formidable courage, sa débordante énergie, sa force de vivre : tout ce qui symbolisait Abigaël.
Carole et Philippe, parents d'Abigaël
Association Abigaël
learn more about us

Nayah et Antenne Florent

Superbe rencontre entre l'Antenne Florent et l'artiste Nayah, sosie de Céline Dion.

 

savoir plus

Voiles des Anges et Antenne Ylias

Projet Vendée Globe 2016

lire la suite

forum-abigael
faire don

Amaïa

Amaïa, c’est malheureusement le prénom d’une nouvelle petite victime de la tumeur rhabdoïde… Amaïa est née le 13 octobre 2009, et nous a quittés jeudi 11 novembre 2010 ; elle avait presque 13 mois.
Elle avait été hospitalisée au CHU de Purpan (Toulouse) fin juillet pour une « banale » infection urinaire, et lors de la palpation de son ventre, les médecins ont trouvé une « masse ». Radio, échographie, scanner… Elle a un cancer du rein, un « néphroblastome », « avec de bons espoirs de guérison » (+ de 90%) nous disent les docteurs.

Amaïa
AmaiaNous sommes effondrés mais finissons par accepter l’idée que notre petite fille de 9 mois va devoir subir des traitements, puis que tout ira bien dans quelques mois. Elle est donc traitée pour un néphroblastome, et chaque nouvel examen montre que sa tumeur grossit malgré la chimio, qu’elle saigne et qu’elle a des métastases aux poumons. La veille de l’opération, le scanner montre que la tumeur a vraiment grossi malgré les traitements, et les métastases aussi : ce n’est donc pas un néphroblastome.

Opération maintenue, opération très délicate car la tumeur adhère aux grosses artères du corps. Le chirurgien fait des miracles, enlève complètement la tumeur du rein, le rein, mais l’hématome saigne dans le ventre pendant l’opération. Notre petite fille se remet admirablement bien de cette grosse opération, elle nous donne du courage pour la suite.

AmaiaLa tumeur est analysée. Le médecin nous annonce le « verdict » quelques jours plus tard : c’est une tumeur au nom bizarre de « rhabdoïde ». Le docteur n’est pas très content de nous annoncer ça mais nous dit qu’il existe un protocole de traitement. Nous fonçons tête baissée dans le protocole de traitement car nous voulons sauver notre petite fille. Amaïa supporte bien les séances de chimio, les séances de radiothérapie (ventre + poumons), nous donne beaucoup d’espoir avec sa bonne humeur et son énergie… Elle fête son 1er anniversaire à la maison, avec une séance de radiothérapie le matin, mais nous profitons d’être avec elle pour fêter son anniversaire, pleins d’espoir de pouvoir fêter le 2eme un an plus tard…

Le 25 octobre 2010, le scanner de contrôle révèle que la tumeur est apparue sur le foie et les intestins malgré la chimio et la radiothérapie… Donc échec du traitement… et mort annoncée de notre petite fille.

Puis tout va très vite… Son état se dégrade tout les jours, avec douleurs, ventre qui grossit. On rentre quelques jours à la maison pour qu’elle en profite un peu mais rapidement nous devons retourner à l’hôpital car sa douleur est difficile à gérer à la maison. Après 1 semaine d’hospitalisation, elle s’est endormie pour le pays des anges, une nuit, blottie entre son papa et sa maman.

Sa maladie a duré moins de 4 mois. Nous avons passé beaucoup de temps avec elle pendant ces longues journées difficiles, et maintenant elle nous manque terriblement.

Elle a un « grand » frère de 3 ans ½, qui est notre petit rayon de soleil, mais nos pensées vont souvent vers notre petite étoile qui nous a quittés, à l’âge de 13 mois – 2 jours.

Le marathon des Sables 2012

mds1Partie avec le dossard n°245, Aline est arrivée en 138éme position sur environ 1000 participants, autant dire un véritable exploit.
Encore quelques chiffres : Aline est la 11ème femme et la 6ème parmis les engagés francais.

Pour l'avoir tous pu la suivre, elle et ses compagnons de l'équipe "Droit au coeur" (Christophe Le Saux, Karim Mosta, Christian Gintner) sur les différents sites internet et même sur TF1, nous avons eu un aperçu seulement de ce qu'est le Marathon des Sables!

Merci Aline d'avoir amenée avec toi toutes ses étoiles, d'avoir accomplie un si grand défi, d'être allée jusqu'au bout, de te battre ainsi pour tous les enfants malades.L'association Abigaël t'est infiniment reconnaissante et Baptiste peut être fier de toi.

Lire la suite...